Dans l'Atelier
et
Chantier Frigolite

Un court spectacle déjanté, sorte de préambule après lequel nous invitons enfants et adultes à bricoler très sérieusement des marionnettes avec nous. Dix-huit folles minutes pour raconter les déboires d’une marionnette en cours de fabrication qui tentera tant bien que mal de s'achever elle-même... Dix-huit minutes durant lesquelles le personnage luttera avec les éléments, la matière, les objets et parfois même avec ses manipulateurs qu’il n’hésitera pas à tyranniser…


Conception, écriture, mise en scène, scénographie et marionnettes : Alain Moreau
Equipe de création : Sarah Demarthe, Emilie Plazolles
Jeu : Emilie Plazolles, Angela Malvasi et Yannick Duret (en alternance)
Régie : Bao Ngouansavanh, Alain Delval ou Jérôme Lenain (en alternance)
Animation Chantier Frigolite : Emilie Plazolles, Bao Ngouansavanh, Angela Malvasi et Yannick Duret
Création des musiques : Max Vandervorst
Création des éclairages : Dimitri Joukovsky
Aide à la création et au scénario : Gilbert Epron et Dimitri Joukovsky
Assistante à la scénographie : Sarah Demarthe
Photos : Melisa Stein
Construction de la structure du décor : Margaud Carpentiers
Diffusion : My-Linh Bui - Kurieuze & Cies

  • atelier frigolite

Notes d’intentions…

Transmettre…
Depuis plusieurs années les demandes d’organiser des ateliers de fabrication de marionnettes sont de plus en plus nombreuses. Plusieurs événements qui m’ont fait voir l’importance de la transmission ont jalonnés mon parcours ces dernières années. Une première expérience avec des jeunes diplomés des grandes écoles d’Art dramatique organisé en collaboration avec le Centre des Arts Scénique avait débouché sur le projet « Les Bénévoles ». Sorte de stage qui consistait en une initiation à la manipulation de marionnettes portées et la réalisation d’un spectacle/animation de rue et un spectacle de salle. Cette première expérience m’avait mis pour la première fois le pied à l’étrier.
Ensuite les deux années d’enseignement auprès d’étudiants acteurs au Conservatoire de Mons à qui j’avais mis dans les mains cutter, frigolite (polystyrène en belge…), papier de sable, colle, tarlatane et pinceaux ont fini de m’ouvrir les yeux sur la nécessité de la transmission.

D’autres expériences m’ont conforté dans cette idée comme ma participation annuelle à « Place aux enfants » et tout dernièrement au « Carrefour des Générations » chez nous à Genappe où en quelques minutes je taillais en direct une tête de marionnette dans un bloc de frigolite selon le bon vouloir de l’assemblée qui visitait mon atelier et me regardait faire avec intérêt.
D’autant plus qu’à l’issue de l’un de ces ateliers ouverts, un enfant et un jeune pré-adolescent m’ont demandé de venir passer du temps dans mon atelier pour bricoler avec moi… Depuis, nous bricolons ensemble très épisodiquement et de belles choses naissent de leurs jeunes mains !

De l’idée à la réalisation…
Progressivement, une idée commençait à prendre forme… Et si je déménageais mon atelier, ou plutôt si j’en faisais une extension mobile pour aller au plus proche des gens, dans la rue ou dans les couloirs d’un théâtre pour partager mon art et fabriquer avec eux des marionnettes?
Je décidai de faire le pas.
Très vite, cette idée évolua et l’envie m’est venue de proposer bien plus que cela…

Un spectacle suivi de Chantier Frigolite …
Pour moi les marionnettes et le théâtre sont dépendants les uns des autres, il n’y a pas de marionnette sans théâtre. Partant de là, il me semblait assez amusant que l’introduction à cette initiation se fasse par le théâtre et avec une marionnette ! Bien loin de l’idée de faire un spectacle didactique auquel on pourrait s’attendre, je voulais faire un spectacle de théâtre à part entière.
Ludique, drôle, sauvage et décalé étaient les quatre maître-mots qui jalonnèrent et guidèrent notre équipe tout au long du travail de création…
A la fin du spectacle, qui je l’espérais semblerait trop court, je rêvais que les spectateurs se ruent sur les outils que nous leur proposerions pour se frotter à la sculpture de la frigolite (polystyrène en belge…). Puis, sous les conseils de notre équipe, ils se mettent à construire à leur tour leur marionnette.

Il est bien évident qu’après une heure de participation à notre Chantier Frigolite, les spectateurs ne repartiront pas avec une marionnette complète totalement terminée mais avec en mains les clés pour une fois rentrés chez eux, dans leur chambre ou dans leur cuisine ils puissent l’achever et peut-être en construire d’autres…

L’équipe réunie me semble belle…
Sur scène, deux comédiennes que je connais bien et que j’apprécie notamment pour leur douce folie !
Emilie Plazolles qui est une habituée de mon atelier puisqu’à l’occasion de plusieurs créations, elle a été mon assistante à la scénographie. Quant à Sarah Demarthe, fraîchement diplômée du Conservatoire Royal de Mons, elle est une de mes anciennes étudiantes qui à cette occasion a été bien piquée par le virus de la marionnette… Christine Moreau, artiste plasticienne et enseignante rejoint l’équipe pour la partie atelier et assure la régie du spectacle.
Mon vieux complice Max Vandervorst signe une fois de plus la musique de ce spectacle.
Dimitri Joukovsky, un autre complice bien habitué à mon univers nous éclaire tout cela avec talent et simplicité.

Alain Moreau
Metteur en scène





Pratiquement…

Spectacle tous publics à partir de 8 ans
Le spectacle est autonome et peut être joué sans être suivi de Chantier Frigolite, …

Trois formules possibles…
- Spectacle uniquement, sans Chantier Frigolite: 3 fois par jour (sur 4 heures de prestation maximum, exemple d’horaire idéal : 18h, 19h et 20h30)

- 2 spectacles + 1 Chantier Frigolite (tout de suite après la 2ième représentation, le tout sur 4 h maximum, ex: représentations 14h et 15h et chantier de 15h30 à 16h30)

- 2 spectacles + 2 Chantier Frigolite (un spectacle + chantier le matin et un spectacle + chantier l’après-midi, chantiers tout de suite après la représentation)

Durée du spectacle : 18 minutes

Nombre de spectateurs pour le spectacle : maximum 130 (dépendant de la salle, si gradin véritable ou de fortune…)

Durée de Chantier Frigolite: 1 heure
Nombre de participants à Chantier Frigolite:
En tout public : 25 (adultes et enfants à partir de 8 ans)
En scolaire : à partir de 10 ans, 1 classe, 30 enfants maximum



Fiche technique avion/ camionette téléchargeable en cliquant sur une des clefs anglaises